“Le Sacré et le Profane” de Mircea Eliade ou le désir du centre

Janus, le dieu romain à deux visages. Crédit image de livius.org

Janus, le dieu romain à deux visages. Crédit image de livius.org

Janus, le dieu romain à deux visages. Crédit image de livius.org

Mircea Eliade, 1965 (rééd. 1987), Le sacré et le profane.

La recherche du centre (et du Centre), tel est l’objectif de cet ouvrage passionnant de Mircea Eliade. L’auteur a bien cherché le centre dans ses écrits: il lui a consacré plusieurs recherches dont La nostalgie des origines (1971) et Psychologie et histoire des religions. A propos du symbolisme du “centre” (1951). Mais Le sacré et le profane peut être considéré comme le sommet de ses réflexions sur le sujet. Le livre est écrit en allemand, Das Heilige et das Profane, en 1956 puis traduit en plusieurs langues, dont le français et a eu un grand succès dans les sciences des religions et sciences sociales.

Selon Eliade le Sacré se montre, spatialement, en tant qu’un centre du monde, et chaque célébration temporelle de ce centre renvoie aux temps mythiques, in allo tempore, quand tout était uni au Divin. Eliade étudie ce “désir du centre” chez les “peuples traditionnels”. Or notre Civilisation en est pleine d’exemples encore plus clairs que ceux chez les “traditionnels”: Dieu et César, Passé et Futur, l’Éternel et le Mortel, les jours de travail et les jours de vacances et de congé, etc. Dans ce respect nous, post-post-modernes, sommes tous traditionnels et notre vie est encore rythmée par l’alternance du Sacré et du Profane.

La centralité symbolique est aussi importante dans la production de l’espace et du zeitgeist que les centralités dites “concrètes” selon Paul Claval, le grand géographe français (Cf. Les rôles symboliques et fonctionnelles des centralités). Cette centralité est bel et bien d’intérêt principal dans les travaux d’Eliade. Éternel Retour au Centre y fait la notion éminente: toute “périphérie” désire ce retour au Centre pour en devenir un, de nouveau, avec lui et avec autrui par lui.

Le sacré et le profane, un ouvrage à la recherche du Centre du Monde, un écrit essentiel non seulement pour les académiques de la religion, mais aussi pour toute personne passionnée par les centres, les centralités et de leur configurations.

 

Le Sacré et le Profane - Mircea Eliade

 

Crédit image: Livius, URL: http://www.livius.org/ja-jn/janus/janus.html

 

 

 


You may also like...

1 Response

  1. Antoine says:

    Bonjour,

    Merci pour cette page. En ligne sur mon blog, une fiche de lecture consacrée à l’ouvrage de Mircea Eliade : http://100fichesdelecture.blogspot.fr/2015/04/mircea-eliade-le-sacre-et-le-profane.html

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *