Marianne, l’histoire d’une figure centralisante (2): Le bonnet phrygien et la Liberté

La Liberté guidant le peuple par Delacroix (détail). Marianne est coiffée de son bonnet phrygien rouge, signe d'être affranchie et d'avoir gagné la Liberté après une longue lutte

Dans un poste précédent nous avons vu Marianne en étant la figure emblématique centralisante de la France. Aujourd’hui nous allons parler du bonnet phrygien de Marianne et qui symbolise sa liberté et sans lequel Marianne devient non reconnaissable, voire indéfinissable.

L’attribut le plus fameux de Marianne est son bonnet phrygien qui trône toujours sur sa tête et qui capitule son histoire. Dans le centre de la symbolique républicaine française se trouve Marianne et dont la tête est couronnées non d’un symbole de pouvoir (couronne par exemple) mais d’un attribut de liberté et de ceux qui ont gagné chèrement leur liberté.

La Liberté guidant le peuple par Delacroix (détail). Marianne est coiffée de son bonnet phrygien rouge, signe d'être affranchie et d'avoir gagné la Liberté après une longue lutte

La Liberté guidant le peuple par Delacroix (détail). Marianne est coiffée de son bonnet phrygien rouge, signe d’être affranchie et d’avoir gagné la Liberté après une longue lutte.

Le bonnet phrygien symbolise, depuis le temps de la Grèce ancienne, l’affranchissement des esclaves: ceux qui ont mérité leur liberté sont affranchis et se parent des bonnets phrygiens. La Révolution française a choisi Marianne comme symbole du pays et de sa centralisation puis le bonnet phrygien sur sa tête pour raconter l’histoire de l’affranchissement du peuple, maintenant peuple français. Voici une note sur Marianne, du site de l’Élysée:

Les premières représentations d’une femme à bonnet phrygien, allégorie de la Liberté et de la République, apparaissent sous la Révolution française.

Symbole de liberté, le bonnet phrygien était porté par les esclaves affranchis en Grèce et à Rome. Un bonnet de ce type coiffait aussi les marins et les galériens de la Méditerranée et aurait été repris par les révolutionnaires venus du Midi.

Nous pouvons voir pourquoi la liberté est si chère à la France: la liberté d’expression est un attribut des libres, attribut de ceux qui ont gagné et protégé jalousement leur liberté. Marianne personnifie cette liberté et cela peut expliquer pourquoi la France ne peut “marcher sans liberté d’expression” et sans toutes les couleurs de cette liberté, dont le blasphème et le droit de critiquer les religions et les croyances, toutes. La couronne est le symbole du pouvoir, et le pouvoir de Marianne/République est dans la Liberté qu’elle représente et qu’elle a gagnée après une longue lutte.

Donc, France, “pays des libres” par étymologie, choisit la liberté comme couronne de sa figure centralisante: un objet phrygien banal devient central et la liberté devient plus qu’essentielle pour la France. Voici pourquoi une France sans liberté d’expression trahirait ses principes et ses débuts, voire son berceau.

Dans un billet prochain nous aborderons d’autres aspects de Marianne, en étant la figure centralisante de la République française.

Vive la liberté d’expression et vive Marianne!

Voici plusieurs lectures sur le sujet:

Le site de l’Élysée parle succinctement de Marianne et de son bonnet phrygien étant un des symboles de la République.

Cette histoire de Marianne Républicaine est bien détaillée.

Ce site de Blason et Armoiries présente une belle fiche technique du Bonnet phrygien.

Quelle est l’origine du bonnet phrygien? sur le blog “Les échos d’une heure” de Bruno Sentier.

 

 

 

 

 

 

 

 


You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *