Monthly Archive: November 2013

Painful beginnings of Central Place Theory

Academic disciplines like geography and urban studies can be represented, sometimes, by the famous Christallerian Model. In fact the Central Place Theory (or model) has become emblematic for geographers, urban planners, economists, amongst others. It is a well known information that this model was conceived, theoretically, in the doctoral thesis of Walter Christaller, presented in 1933. But do many know when and where its first “practices” were?

Sassen’s Global City, in the heart of centrality

In the heart of centrality, this is, indeed, the subject of the book of Saskia Sassen. New York, London and Tokyo command the global-city network in the world, that is, the cities in which the biggest number of financial and economic transactions, cultural manifestations, and “pivotal” decisions are made (hence “central functions”). Los Angeles, Toronto, Sao Paolo, Paris, Frankfurt, Johannesburg, Dubai, Mumbai, Hong Kong, Shanghai and Singapore belong to this network of global cities.

Dubaï et la centralité en crise

Dubaï est, apparemment, une ville globale et une gate of the Middle East. Elle est le centre financier de tout le Moyen-Orient. En plus elle assure la nodalité dans la région, étant un hub mondial des transports aérien et maritime. L’économie de cette ville-État des Émirats arabe unis dépend de l’immobilier, ainsi que du tertiaire et des services.

La “Centralité éternelle” de la Ville Eternelle

Cet ouvrage passionnant, de Géraldine Djament-Tran, étudie les métamorphoses que la Centralité romaine a subies pendant l’histoire: de la capitale de l’Empire à la capitale de la Chrétienté, puis à la capitale qui abrite deux centralités à deux échelles différentes: l’une de  l’Etat italien et l’autre du Saint-Siège.

La dimension symbolique intrinsèque à la centralité

La dimension symbolique intrinsèque à la centralité

Jérôme Monnet essaye de découvrir la dimension souvent “cachée” de la centralité: sa symbolique et le rôle de cette symbolique dans la valorisation, essentielle, de ses autres dimensions plus “concrètes” ou “fonctionnelles”.

Les rôles symboliques et fonctionnels des centralités

Les rôles symboliques et fonctionnels des centralités

Dans cet article Paul Claval propose une réflexion sur la théorie des lieux centraux, mais aussi sur la centralité “non fonctionnelle”: le rôle symbolique des centres peut être aussi important que leurs fonctions commerciales, économiques et financières.

Comment les centralités “conjoncturelles” à Beyrouth se sont développées,1850-1995

Cet article se propose de démontrer que les déplacements des lieux d’installation de fonctions centrales à l’économie et aux réseaux de la ville de Beyrouth (et donc ceux de sa “centralité”) ne sont que l’expression spatiale de phénomènes conjoncturels variés. La centralité beyrouthine, loin de se focaliser en un seul lieu par une accumulation progressive d’attributs, s’est déplacée selon des contextes géopolitiques.